Daniel Chausson

danielNé le 26 juillet 1952 à Saint-Cloud

Il rentre chez Renault le 1er octobre 1970. Il quitte la firme en 1986 dans un contexte tendu.

Travailler chez Renault était presque une destinée familiale avec deux cent cinquante ans d’ancienneté cumulée sur toute la famille. Daniel n’évite pas Renault même s’il aurait été tenté par d’autres cieux. La fierté familiale l’emporte. Mai 68 traversant sa jeune existence, sa sensibilité chrétienne chavire et les fondamentaux d’antan tanguent. L’esprit révolutionnaire ne le quitte plus. Dès son embauche chez Renault son engagement politique sera très marqué et sans détour. Dans la firme au losange, son tempérament atypique n’est pas du goût de l’encadrement. En conséquence, il change souvent de secteur et de département. Lassé, il décide de quitter le navire infernal. Par hasard, il tombe sur une annonce d’emploi d’enseignant au Lycée Jules Verne à Cergy pour remplacer un professeur en retraite. Daniel, l’ancien trublion de la régie est perçu comme une légende.